Cuire des pâtes peut paraître simple mais beaucoup n’arrivent toujours pas à maîtriser leur cuisson — Conseils pratiques pour réussir vos pâtes ‘al dente’.

Les pâtes — Tout est dans la cuisson

Quelle que soit votre recette, la cuisson des pâtes se fait toujours au dernier moment et sa réussite nécessite beaucoup d’eau.

Prévoyez 1 litre d’eau pour 100 g de pâtes et 10 g de sel par litre d’eau ajouté quand l’eau commence à bouillir — Mettez seulement 5 g de sel dans votre eau de cuisson si vous surveillez votre consommation de sel. Oubliez les bouillons de cube industriels aux additifs artificiels.

Les pâtes se cuisent toujours dans une grande casserole à découvert, autrement dit sans couvercle. Quand l’eau est bien à ébullition, plongez les pâtes et remuez-les de temps en temps avec une cuillère en bois afin qu’elles ne collent pas dans le fond de la casserole. Gardez l’eau en ébullition tout au long de la cuisson.

Référez-vous aux indications de l’emballage pour connaître le temps idéal de cuisson. Le mieux est de tester vers la fin du temps de cuisson pour savoir si les pâtes sont prêtes à être sorties de l’eau — elles doivent être souples sans être trop fondantes ou croquantes.

Prenez une pâte à part et coupez-la en deux sur le plan de travail, si un point blanc apparaît encore au milieu, la pâte n’est pas encore assez cuite — quand vous coupez une pâte en deux, le résultat doit être homogène.

Une fois la cuisson terminée, égouttez rapidement et ne laissez surtout pas les pâtes dans leur eau car elles continuent à cuire. Et puis, c’est tout !

Conservez éventuellement un peu d’eau de cuisson pour réhydrater les pâtes si elles se dessèchent. Ajoutez un filet d’huile d’olive, si vos pâtes sont collantes — parce que trop cuites.

Évitez de réserver vos pâtes dans un four chaud: elles deviendraient sèches voire croquantes.

Lu sur FemmeActuelle.fr — Pour préparer les pâtes à l’avance, nous vous conseillons de les cuire la moitié du temps indiqué, de les laisser refroidir complètement, de les couvrir avec du cellophane et de mettre le plat au réfrigérateur. De cette façon, vous pourrez manger les pâtes même 24 heures après les avoir pré-cuites ! Il vous suffira de les réchauffer une minute dans de l’eau bouillante avant de les servir.

Cela paraît évident, et pourtant, beaucoup arrivent encore à rater cette simple cuisson — Il suffit de regarder les émissions de concours culinaires pour s’en convaincre, souvent les pâtes sont ou croquantes ou collantes.

Au régime ? Intégrez les pâtes dans votre alimentation

Les féculents sont le carburant essentiel de l’organisme

Source d’énergie, de vitamines et de minéraux, les féculents comme les pâtes mais aussi les légumes secs, le riz, le quinoa, le boulgour, le couscous, le pain, les céréales et les pommes de terre sont nécessaires au quotidien pour maintenir le tonus intellectuel et physique. Les féculents sont assimilés lentement et apportent de l’énergie à l’organisme au fur et à mesure de vos besoins.

Les féculents régulent l’appétit et diminuent les envies de grignotage

Contrairement aux idées reçues, les sucres lents ne font pas plus grossir que d’autres aliments et sont même recommandés dans le cadre d’un régime amincissant pour éviter les fringales et coups de pompe. Aussi, n’hésitez pas à les intégrer dans vos plats.

Temps de cuisson des féculents

Veillez à respecter les temps de cuisson — Trop cuites, les pâtes deviennent des sucres rapides et sont donc assimilées plus rapidement par l’organisme… comme les sucreries !

Variez les plaisirs

Favorisez la variété pour ne pas vous lasser — pâtes à base de blé, de riz, de quinoa, de maïs, de légumes … — et préférez-les riches en fibres pour être plus rapidement rassasiée, pour limiter les fringales et pour faciliter le transit intestinal.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *