Eva Longoria, actrice, productrice, réalisatrice et scénariste américaine d’origine mexicaine née en 1975, partage sa définition d’une vie saine et positive, ses habitudes alimentaires et sportives ainsi que ses astuces beauté, dans une interview pour le magazine HEALTH de janvier 2012.

Eva Longoria • Interview forme

Comment définissez-vous une vie saine ?

Les gens pensent que la santé a seulement un rapport avec l’être physique mais, pour moi, c’est tellement plus. Je me souviens que j’étais si maigre après mon divorce et tout le monde n’arrêtait pas de me dire à quel point je paraissais en pleine forme alors que j’étais probablement au niveau le plus malsain jamais atteint jusque là. Alors, c’était drôle de voir ce que les gens considéraient comme “sain”. Dans mon pire moment, les gens disaient que je n’avais jamais paru aussi bien. Mais maintenant, j’ai adopté un meilleur régime et des exercices de routine. Et j’essaye d’avoir une attitude saine. Je suis votre éternelle et désespérée optimiste !

D’où vient votre attitude positive ?

Je suis née avec. C’est tellement drôle parce que je ne déprime pas. Même après mon divorce, tout le monde était là “Wow, tu rebondis si vite.” Et j’étais genre “Je ne peux pas laisser cela prendre le dessus. Quelque chose de grand est au coin du tournant, je suis impatiente de voir ce qu’il va se produire.”

Vous avez mentionné bien manger et faire de l’exercice. Quel est votre encas ?

J’adore cuisiner mais quand je suis sur un plateau de tournage, je reçois des livraisons de nourriture. Quand je ne pouvais pas me permettre financièrement un système de livraison de plats, je préparais mon petit déjeuner et déjeuner ainsi que quelques collations et des amandes dans mon sac. J’étais toujours préparée parce que j’avais toujours faim. C’est amusant parce que j’étais style “Quelqu’un, des noix?” et les gens demandaient “il y a quoi dans ton sac ?”

Donc il semble que vous mangez la nourriture du fond de votre sac ?

Oui, exactement. Juste des amandes crues que je fais tremper dans l’eau pendant la nuit; cela les fait gonfler et elles éclatent dans la bouche. J’ai appris cela d’un séminaire de Tony Robbins où je suis allée il y a 15 ans et je suis devenue végétalienne pendant environ un an, parce que j’étais là “Oh mon dieu, il m’a terrorisée à l’idée de manger de la viande à tout jamais.” [Rires] Cependant, cela n’a pas duré.

Le séminaire de Tony Robbins a-t-il changé quelque chose d’autre pour vous ?

Non, cela confirmait simplement tout ce que je faisais déjà, à savoir “Chargez-vous de votre vie !” Je le fais. C’est pourquoi je suis ici ! J’ai marché sur du charbon. J’ai marché sur du feu. J’aime l’auto-assistance, tout ce qui va vous faire avancer dans la vie. Au second, j’ai vu The Secret et j’étais genre “Oh, je vis ma vie de cette manière donc je fais bien les choses.”

Aimez-vous faire de l’exercice physique ?

J’ai une licence en Kinésiologie donc c’est ancré en moi de pratiquer un sport. J’étais instructrice en aérobic et entraîneur personnel  à l’université donc j’étais accro à l’exercice. J’avais l’habitude de faire une heure et demi à deux heures par jour. Je donnais des cours et ensuite entraînais des clients. Et j’ai réalisé que je n’avais pas besoin d’autant. Maintenant, j’aime l’entraînement avec des poids et les abdominaux. J’aime les abdos. Je déteste le vélo elliptique. Je déteste la course à pieds. [Rires] Je méprise le cardio. Je ne peux simplement pas le faire, alors j’essaye de faire du cardio au cours d’un entraînement.

Quel est votre grand regret concernant la santé ?

Eh bien, je pense l’époque où je suis devenue végétalienne. [Rires] J’aime la philosophie derrière le véganisme mais j’allais aux extrêmes, un jour poulet et viande et un autre simplement de la salade. Je ne savais pas comment être végétalienne. Je ne savais rien à propos du soja ou du beurre d’amandes. Je ne savais pas qu’il y avait de bons pains. Donc je collais littéralement à la salade. Et je pense que je me suis évanouie la première semaine.

Qu’aimez-vous cuisiner ?

J’aime les cuisses de poulet et les asperges. Ma chose à cuisiner pour des amis la plus demandée est la soupe mexicaine de tortilla ou la bavette au piment.

Avez-vous des secrets de beauté que vous avez appris en grandissant ?

Après une douche, je mets de l’huile pour bébé sur tout mon corps; et puis vous séchez votre corps et vous obtenez la peau la plus lisse et la plus douce.

Je sens que vous avez été sur toutes les listes des “plus belles” qui existent…

Oh, mon dieu, non. Je parlais à Kim [Kardashian] à ce sujet l’autre jour. J’ai dit, “Tu es la plus belle chose au monde”, et elle a dit: “Non, tu es.” Et j’ai dit: “Non, j’avais l’habitude de l’être.” [Rires] Je me disais: “Non, chérie, je ne suis plus d’actualité.”

Ressentez-vous la pression de maintenir un capital “beauté” ?

Non. Je pense que c’est probablement pourquoi je fais partie de ces listes, parce qu’il faut un village pour me préparer pour le tapis rouge. Cette beauté est une illusion créée par les stylistes, la coiffure et le maquillage. Je ne mets pas autant d’efforts que mon équipe. Mais je pense que les gens voient quelque chose au-delà de mon apparence avec moi et j’aime être définie par mon travail caritatif. Je pense que c’est ce que les gens voient quand ils me donnent cette étiquette “Elle est une belle personne.”

Vous êtes si occupée. Quelle est la chose la plus relaxante que vous faites de toute la journée ?

J’aime aller au lit et regarder Bill Maher. Je m’endors rapidement avec lui déblatérant sur quelque chose. Cela me change les idées.

Eva Longoria sur Amazon.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *