Une alimentation déséquilibrée favorise le vieillissement prématuré de la peau alors qu’une alimentation variée et équilibrée ralentit les effets de l’âge. Ainsi, la beauté de la peau dépend avant tout de votre alimentation, même si d’autres facteurs interviennent comme la génétique, l’environnement dans lequel vous évoluez et votre hygiène de vie.

Aussi, avant de maudire votre patrimoine génétique, de dévaliser les magasins en soins anti-rides et de penser à vous injecter du botox, soignez votre hygiène de vie en pratiquant une activité physique régulière, en limitant votre consommation d’alcool, en oubliant la cigarette et en dormant suffisamment, mais surtout, soignez le contenu de votre assiette…

Alimentation anti-âge

Oubliez les aliments raffinés

Préférez les céréales complètes et pains complets riches en fibres alimentaires, vitamines, minéraux et antioxydants bénéfiques pour la santé et la beauté de votre peau.

Bannissez les céréales raffinées, le pain blanc, le riz blanc et les viennoiseries ainsi que les douceurs industrielles (biscuits & bonbons) qui oxydent l’organisme et accélèrent le vieillissement des cellules.

Consommez des légumes, fruits, fruits à coque et graines

Les fruits et légumes sont d’excellentes sources de vitamines, de minéraux, de fibres et d’antioxydants — Variez vos choix pour apporter un large éventail de nutriments essentiels à votre organisme. Préférez néanmoins les légumes et les fruits peu sucrés.

Pensez également à consommer des graines comme les graines de tournesol, les graines de lin et les graines de courge, les graines de chia, les graines de sésame, les graines de pavot, ou encore des fruits à coque comme les amandes, les noix et les noisettes.

Les graines et les fruits à coque procurent des fibres, des minéraux et surtout de la vitamine E — antioxydant qui freine le vieillissement cutané — ainsi que de bons acides gras (oméga-3, oméga-9) qui participent à la réduction du mauvais cholestérol dans le sang.

Limitez la consommation de fruits secs, souvent trop sucrés et empoisonnés par le dioxyde de souffre dont on se passerait bien comme conservateur.

Délaissez également les fruits transformés comme les confitures, smoothies, jus de fruits industriels et sirops qui ne sont pas du tout intéressants d’un point de vue nutritionnel.

Saupoudrez régulièrement vos salades, yaourts, légumes ou autre aliment de germe de blé, un complément alimentaire riche en vitamines B, vitamine E, magnésium, phosphore, sélénium, manganèse, chrome et zinc — il entretient la beauté de votre peau, de vos ongles et de vos cheveux.

Choisissez les bonnes protéines

Misez sur les poissons gras pour leurs apports en acides gras essentiels, protéines et minéraux. Au menu, du saumon, du maquereau, de la sardine et de la truite. Alternez avec les poissons maigres, les viandes blanches, les œufs, le soja sans OGM, le tofu ou encore le quorn.

Par ailleurs, modérez votre consommation de viande rouge, d’abats, de charcuterie et de lard ainsi que de thon (mercure) et de poisson salé (risque de cancer digestif).

Allez au plus simple

Évitez les plats industriels tout prêt en boîte, préparés et transformés comme, par exemple, le surimi et les fish sticks qui n’ont jamais vu de poisson de leur vie.

Préférez les aliments naturels, non transformés à cuisiner vous-même, c’est non seulement plus sain, c’est aussi plus économique.

Optez pour des cuissons saines

Les cuissons en papillote, à la vapeur et au wok évitent la perte des nutriments.

Fuyez les fritures, grillades et cuissons trop cuites et toxiques — Une mauvaise cuisson fait perdre les nutriments essentiels aux aliments et est cancérigène.

Mangez de l’ail crû

Consommez régulièrement de l’ail crû — 1 à 4 gousses par jour — ajouté à vos salades ou vos soupes.

L’ail est un « super aliment » antioxydant, antibiotique naturel, antiseptique, antifongique, antibactérien et diurétique. Il joue également un rôle dans la prévention de certains cancers et dans la prévention des maladies cardiovasculaires, et se révèle aussi très efficace pour lutter contre les rhumes, les angines et la grippe.

Quant à son rôle dans une alimentation anti-âge, des scientifiques ont découvert que l’ail augmenterait la longévité — il semblerait que beaucoup de centenaires en bonne santé sont de grands consommateurs d’ail.

Pour éviter une haleine à faire fuir autant les microbes que les hommes, mâchez quelques brins de persil (source de fer et de vitamine C) pour capturer les gaz de l’ail libérés dans la bouche au moment de la mastication et responsables de la mauvaise haleine.

Prenez des probiotiques

Mangez des yaourts contenant des probiotiques, des micro-organismes vivants connus sous les noms de lactobacillus ou encore bifidobacterium qui enrichissent la flore intestinale.

Les probiotiques ont également des effets bénéfiques sur la santé comme favoriser le transit intestinal, renforcer le système immunitaire et les défenses naturelles, prévenir les infections, allergies et diarrhées

Vous pouvez également faire une cure de probiotiques quelques fois par an, voire tout au long de l’année, pour entretenir votre flore intestinale — Lactibiane Référence de PiLeJe et Ultrabiotique de Nutrisanté sont des bonnes marques.

Adoptez les eaux riches en calcium et en magnésium

Les eaux minérales riches en calcium et magnésium comme Contrex, Hépar et Courmayeur sont anti-stress, anti-fatigue, anti-constipation et par conséquent anti-âge.

Aussi, n’oubliez jamais qu’une peau déshydratée vieillit plus vite; c’est pourquoi une consommation de 1.5 l d’eau par jour est importante pour entretenir l’hydratation des tissus et l’éclat de la peau.

Abstenez-vous de boire des sodas et autres boissons industrielles qui n’hydratent pas l’organisme et favorisent le vieillissement cutané prématuré.

Limitez votre consommation d’alcool

Buvez un seul verre maximum par jour de bon vin rouge, riche en polyphénols dont l’action antioxydante est de piéger les radicaux libres les plus nocifs (= effet protecteur sur la santé du cœur).

Oubliez les autres alcools qui déshydratent l’organisme et favorisent l’apparition des rides et des imperfections cutanées (pores dilatés, taches brunes, acné, …).

Accordez-vous un morceau de chocolat noir

Dégustez chaque jour 10 à 30 g maximum de chocolat noir à plus de 80% de cacao pour ses propriétés antioxydantes et ses sources de fibres, de fer, de magnésium, de phosphore, de zinc, de potassium et de manganèse, entre autres.

Évitez le chocolat light sans intérêt bénéfique pour l’organisme.

Faites-vous plaisir

Même si avoir une alimentation variée et équilibrée est importante pour conserver votre capital jeunesse, rien ne vous empêche de vous accorder un petit plaisir ‘interdit’ (gras-sucré-salé) de temps en temps afin de ne pas vieillir frustrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *