L’épilation à la cire réalisée à base de sucre, de miel et de citron est une technique traditionnelle, efficace et durable (3 à 4 semaines) pour faire la chasse aux poils. Et ce n’est pas compliqué de la faire soi-même.

La cire à épiler maison, pour qui ?

L’épilation à la cire est recommandée pour épiler les jambes et les bras … ainsi que le maillot et les aisselles si vous avez la main experte et un bon seuil de tolérance à la douleur.

Les débutantes et peaux sensibles préfèreront utiliser un rasoir de qualité sur les zones les plus douloureuses à épiler ou prendront rendez-vous avec une esthéticienne.

Pour épiler le duvet du visage, du dos ou du ventre, préférez une crème décolorante. En effet, une épilation sur du duvet offre la mauvaise surprise de poils durs et plus foncés à la repousse.

Préparation de la cire à épiler maison

Chauffez à feux doux dans une casserole, 2 verres de sucre en poudre (600g ±) avec 1 demi-verre d’eau (150 ml ±). Une fois le caramel blondi, ajoutez le jus d’un petit citron sans cesser de mélanger. Incorporez ensuite deux petites cuillères à soupe de miel liquide.

Laissez bouillir 2 – 3 minutes et retirez du feu — la pâte ne doit pas devenir marron foncé. Versez la pâte sur un plan de travail et laissez refroidir jusqu’à ce que la température de la cire soit à la température du corps (37°C) — température à prendre à l’aide d’un thermomètre.

Prête pour l’épilation !

Aussitôt la pâte tiédie, malaxez-la et formez des boules de taille moyenne (entre la taille d’une noix et la taille d’un kiwi), la pâte doit être souple et collante.

Appliquez sur de petites parties à épiler (zone de 5 à 10 cm) et étirez pour former une bande de cire sur votre peau, décollez la pâte d’un geste brusque, rapide dans le sens inverse de la pousse du poil pour l’enlever.

Recommencez ainsi de suite, toujours en partant des chevilles pour remonter jusqu’aux genoux. Prenez une nouvelle boule de cire dès que la précédente commence à moins bien épiler.

Après l’épilation, apaisez la peau

Une fois l’épilation «orientale» terminée, prenez une douche pour enlever les derniers résidus de cire. Séchez-vous et appliquez un soin de beauté post-épilatoire pour calmer rougeurs et irritations comme le Gel d’Aloe Vera bio de Naissance, de Bleu & Marine Bretania ou de biOty Garden, l’Émulsion Post-épilatoire de Twist’Epil ou encore l’huile d’amande douce naturelle et bio de Naissance.

Attention aux soins hydratants à base d’alcool ou d’huile essentielle qui irritent l’épiderme après une épilation. Ne vous exposez pas non plus au soleil pour limiter l’apparition de points rouges ou de taches brunes sur les zones épilées.

Enfin, pour éviter les poils incarnés, essayez la Lotion Poils Incarnés Ingrow Go de Skin Doctors ou le Dermo-Soin sans paraben aux acides de fruits exfoliants de Laurence Dumont. Pensez également à toujours réaliser un gommage la veille de votre épilation, cela affine le grain de peau et élimine les cellules mortes souvent responsables des poils incarnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *