Conseils pour ne plus avoir tout le temps faim


Toujours faim ? Quelques conseils pour vous sentir enfin rassasiée et ne pas prendre de poids pour autant.

1. Apprenez à vous écouter

Si vous mangez devant la télévision, en discutant avec des amis, en travaillant, en marchant dans la rue ou tout autre situation qui fait que vous êtes distraite et ne portez pas attention à votre assiette, vous mangerez ou de trop ou pas assez. Dans tous les cas, vous ne sentirez pas le signal de satiété qui intervient généralement 15 à 20 minutes après le début du repas.

Écouter votre corps est important, car ce sont les signaux de faim et de satiété qui vous maintiennent à votre poids idéal (génétique). Malgré tout, attention : la satiété, ce n’est pas avoir le ventre plein, c’est être satisfait, ne plus avoir ni de sensation de faim, ni d’envie.

Si vous avez encore faim après un repas, c’est que vous avez mangé ou trop rapidement ou pas assez pour satisfaire vos besoins quotidiens. Par contre, si vous n’avez plus faim mais avez encore envie de manger, cela signifie souvent que vous n’avez pas mangé les bons aliments pour satisfaire vos besoins quotidiens, besoins différents d’une personne à l’autre.

Ainsi, pour vous satisfaire pleinement, il faut écouter à la fois votre faim et vos envies.

2. Modifiez votre alimentation

Si vous mangez lentement, dans un environnement calme, mais n’arrivez toujours pas à calmer votre faim, peut-être est-ce due à une alimentation trop sucrée. Dans ce cas, il est conseillé de se tourner vers une alimentation dite “rassasiante”, riche en fibres, légumes et protéines.

Par exemple, commencez votre repas par une salade de crudités ou une soupe de légumes, suivi d’une belle portion de protéines (2 œufs ou 100 g de jambon ou 150 g de thon, poisson, volaille, …) avec une grande assiette de légumes et une part moyenne de féculents complets.

Si vous n’êtes pas encore rassasiée, prenez un fruit de saison ou un yaourt nature avec une cuillère à soupe de germe de blé ou des graines de lin. Une à deux fois par semaine, accordez-vous votre dessert préféré pour ne pas être frustrée.

3. Consultez un spécialiste

Si vous avez toujours faim, malgré l’attention portée à votre alimentation et votre attitude face à celle-ci, peut-être avez-vous un problème de santé (dérèglement hormonal, thyroïde, …) — Dans le doute, demandez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *