Pour avoir une mine superbe, plus besoin de passer des heures sous le soleil à risquer un cancer de la peau, adoptez le faux bronzage !

De nos jours, il existe des produits auto-bronzants qui procurent un hâle naturel, loin du faux bronzage couleur orange des années 90, quoique encore à la mode du côté des bimbos de Californie.

Malgré tout, appliquer de l’auto-bronzant ou de la crème hydratante à bronzage progressif est tout un art. On ne met pas ce type de soin à la va-vite juste avant de se rhabiller — à moins de rechercher un effet tigré. Avoir un faux bronzage réussi prend du temps et demande une certaine adresse.

Faux bronzage • Technique

L’utilisation des produits ensoleillant la peau doit être précédée d’un gommage sous la douche pour rendre la peau douce et débarrassée de ses cellules mortes. Veillez aussi à ne pas avoir une peau de crocodile qui rendrait votre hâle non-uniforme le jour de l’application.

Avant de vous tartiner avec un nouveau produit auto-bronzant, testez sur un carré de peau le résultat pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Choisissez de préférence un auto-bronzant proche de la carnation naturelle de votre peau — Si le contraste est trop important, la moindre erreur sera visible.

Commencez toujours l’application par le bas du corps en remontant sans oublier le moindre endroit : derrière les genoux, intérieur des chevilles, derrière le cou. Le mieux est de demander de l’aide à un proche pour les zones peu accessibles comme le dos.

Abstenez-vous de passer et de repasser du produit sur votre peau pour prévenir des marques. Quand vous avez terminé, lavez soigneusement vos mains et ongles.

Pour appliquer ensuite de l’auto-bronzant sur vos mains, demandez à une personne de votre entourage de vous aider ou utilisez un coton du bout des doigts avec un peu de produit. Laissez sécher de 30 min à 1 h avant de vous habiller ! Évitez si possible de vous asseoir ou de vous frotter pendant ce temps.

Portez des vêtements sombres et larges, une fois que le produit est bien pénétré, pour parer aux taches. Laissez passer au minimum 12 heures après l’application avant de prendre une douche ou de nager pour éviter des démarcations éventuelles.

Si le résultat final est un désastre, faites un bon gommage qui atténuera un peu les dégâts et attendez que l’auto-bronzant soit totalement parti pour retenter l’aventure… ou pas.

Je vous recommande la gamme Sublime Bronze de L’Oréal Paris, l’‘Ultra Hydratant Hâle Progressif’ ou le ‘Lait Autobronzant Visage et Corps’ de Topicrem, l’Instant Self Tanning Mousse de St. Moriz, l’Autobronzant Hydratant Gelée Satinée d’Avène, Résultat Soleil Crème Autobronzante de Phytomer, le Gel-crème Autobronzant – Prosun de Melvita, le Lait Hydratant Teint Hâlé de Shiseido sans oublier le Gel Auto-Bronzant Teinté Hâle Lumière de la même marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *