Le chrome est le complément alimentaire idéal pour lutter contre les fringales — Il facilite l’assimilation des sucres par l’organisme, stabilise la glycémie et diminue les envies sucrées.

J’adore le sucre depuis toujours mais j’en consomme beaucoup trop — comprendre à chaque repas — et le sucre rapide en trop grande quantité est mauvais pour la ligne et pour la santé. Mais voilà, jusqu’à présent, j’avais beau savoir tout cela, impossible de résister à l’appel du sucre malgré la meilleure volonté du monde. Il me fallait ma dose quotidienne, telle une droguée en manque. Et puis un jour, j’ai découvert le chrome

Après quelques recherches, le chrome en complément alimentaire m’est apparue idéal pour lutter contre les fringales sucrées et j’ai sauté le pas en achetant une boîte de chrome en parapharmacie où vous trouverez des marques comme B.Concept Nutri, Arkopharma, Pharma Nord et Granions.

Il est également possible de faire le plein de chrome par le biais de l’alimentation mais les sources de chrome comme le brocoli, l’asperge, le germe de blé, le haricot vert, le jaune d’œuf, le champignon, la levure de bière, la pomme de terre, le foie de veau et le bœuf — entre autres — ne sont pas des aliments que je consomme régulièrement.

Depuis que je suis sous complément alimentaire à base de chrome, je suis convaincue que le chrome est l’oligo-élément essentiel pour lutter contre les envies de sucre — en effet, depuis que j’en consomme, mon intérêt pour les aliments sucrés a très fortement diminué au point de me dégoûter du sucre. Par ailleurs, il semble que le chrome soit également idéal pour lutter contre la sensation de faim mais je n’ai pas observé cette incidence sur mon organisme.

Voilà, juste un article pour témoigner, même si je ne peux pas vous garantir que le chrome aura le même effet sur vous. Cependant, si cela peut vous aider à vous débarrasser de vos fringales sucrées pour retrouver la ligne et/ou pour adopter un mode de vie plus sain, cela peut être une piste à explorer.

Une fringale de sucre peut cacher autre chose qu’une simple envie de manger du sucre. Aussi, demandez conseils à votre pharmacien et / ou à votre médecin avant de vous lancer dans l’automédication.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *