Pour perdre du poids, qu’importe le régime

Le journal médical américain ‘The American Journal of Clinical Nutrition’ informe que les personnes au régime qui suppriment la junk food de leur alimentation perdent autant de poids que les personnes au régime qui ne suppriment pas de leur alimentation les aliments gras, sucrés et salés.

D’ailleurs, à ce sujet, je vous invite à lire l’article “12 kilos en moins par un régime Junk Food.” qui prouve bien qu’une alimentation déséquilibrée n’empêche pas la perte de poids si les calories avalées restent inférieures aux besoins caloriques journaliers de l’organisme.

Perdre du poids est une question de modération

L’auteur de l’étude, Hollie Raynor, chercheur en diététique, explique que les personnes privées de certains aliments dits ‘tabou’ se réconfortent avec d’autres aliments permis dans leur régime, souvent pauvres en calories, qui deviennent autant caloriques que les aliments supprimés si mangés sans modération parce qu’autorisés.

Ainsi, se priver d’aliments spécifiques n’est pas la meilleure stratégie pour perdre du poids. La privation laisse insatisfaite et conduit à développer un comportement compulsif face à la nourriture.

Pour maigrir sans frustration, assurez-vous de manger de tout mais avec beaucoup plus de modération qu’à l’ordinaire. En effet, la perte de poids passe avant tout par le contrôle des calories ingérées. Si vous mangez de trop, vous grossissez qu’importe ce que vous mangez, et si vous diminuez simplement vos rations, vous maigrissez qu’importe ce que vous mangez.

Comme souvent écrit sur Princesseuh, 100 calories – apportées par une pomme ou par quelques carrés de chocolat noir – restent toujours 100 calories que vous devez brûler même si les nutriments sont différents.

En conclusion, écoutez simplement vos sensations de faim et de satiété pour répondre aux besoins de votre corps. Ne vous prenez plus la tête avec des régimes X, Y, Z, profitez de tout sans dépasser vos besoins énergétiques quotidiens qui varient d’une personne à l’autre selon l’âge et la corpulence mais aussi d’un jour à l’autre selon les activités.

Source: AJCN via Women’s Health

Vous aimerez aussi

Les mises à jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *