Un poil incarné est un poil qui n’arrive pas à percer l’épiderme pour sortir. Il pousse juste sous la peau formant une sorte de bouton qui peut parfois s’infecter. Heureusement, il existe des remèdes naturels et des solutions toutes prêtes pour traiter et prévenir les poils incarnés.

Poil incarné • Prévention & Traitement

Le gommage

Pour limiter l’apparition des poils incarnés, il est nécessaire de réaliser un gommage de la peau la veille d’une séance d’épilation ou de rasage et puis une fois par semaine. Un gommage régulier affine le grain de peau tout en éliminant les cellules mortes qui empêchent les poils de sortir correctement. Il se réalise en prévention hebdomadaire mais aussi en traitement quotidien jusqu’à la sortie du poil incarné — Utilisez un gant exfoliant avec un peu de savon noir sous la douche sur la zone à traiter.

La pince à épiler

Pour venir à bout d’un poil incarné, essayez de sortir la tête du poil de votre peau grâce à un gommage doux puis retirez le rebelle avec la pince à épiler. Si la zone est douloureuse, nettoyez et désinfectez la peau avec un soin désinfectant sans alcool pour ne pas irriter davantage votre peau. Appliquez ensuite un soin apaisant comme un hydrolat d’Hamamélis bio au pouvoir désinfectant, apaisant et cicatrisant.

L’argile verte

Pour des poils incarnés sous des boutons rouges, utilisez de l’argile verte sur votre peau pour traiter les boutons et faciliter la sortie des poils. Adoptez une argile verte prête à l’emploi (Argiletz) avec une composition simple 100% naturelle, sans alcool, sans parfum ni conservateur.

Laissez poser une couche épaisse pendant 10 à 15 minutes en humidifiant régulièrement l’argile avec de l’eau thermale en spray pour éviter qu’elle sèche. Rincez ensuite à l’eau claire et appliquez une eau florale d’Hamamélis ou un gel d’aloe vera pour calmer les éventuelles rougeurs.

L’hydratation

Une bonne hydratation quotidienne nourrit et assouplit l’épiderme pour favoriser une meilleure sortie des poils et pour prévenir les problèmes de peau désagréables comme les démangeaisons, les irritations et les boutons douloureux et inesthétiques.

Appliquez un soin hydratant après votre toilette quotidienne et après votre épilation ou rasage. Essayez le gel d’aloe vera ou l’huile d’amande douce bio pour hydrater et apaiser la peau. Vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huile de souchet, un anti-repousse poils naturel qui limite aussi l’apparition des rougeurs, des boutons et des poils incarnés.

Pour prendre soin de votre peau sensible facilement sujette aux poils rebelles, oubliez les soins hydratants avec des ingrédients allergisants (paraben, phénoxyéthanol, methylisothiazolinone, BHT, …) ou irritants (alcool, butylphenyl methylpropional/lilial, parfum, …). Préférez les soins corporels avec une majorité d’ingrédients d’origine naturelle comme les cosmétiques bio ou optez tout simplement pour une huile végétale hydratante pure, naturelle avec, si possible, un label bio.

Poils incarnés • Les solutions à éviter

Les ongles

Évitez de gratter avec les ongles pour sortir les poils coincés sous la peau. Préférez un gommage doux et régulier avec un gant exfoliant sur une peau propre, pour ne pas infecter la zone avec les bactéries logées sous les ongles, même après vous être lavée soigneusement les mains.

La pierre ponce

Oubliez la pierre ponce comme méthode de gommage naturel. Hormis pour traiter des talons rugueux, la pierre ponce est trop agressive pour l’épiderme, elle irrite, assèche et favorise le vieillissement cutané prématuré. Si vous n’êtes pas fan du savon noir comme exfoliant naturel, mélangez un peu de sucre en poudre avec du miel ou du marc de café avec un peu d’huile végétale comme l’huile de coco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *